en  |  fr  |  es   

819 826-2444

Les robots collaboratifs (cobots)


Les experts en robotique d’Omron Automation, Rockwell Automation, Universal Robots et Yaskawa Motoman partagent huit idées et actualités sur le marché en évolution rapide des cobots (robots collaboratifs)

Pour les personnes qui assistent à un événement de l’industrie et qui oeuvrent dans le domaine de l’emballage ou de l’automatisation au cours des dernières années ou qui lisent régulièrement les publications commerciales de l’industrie, il n’est pas du tout surprenant que 2016 ait été une année record pour les commandes et les expéditions de robots.

Selon un rapport de Robotic Industries Association, 2016  bat tous les records pour des commandes et livraisons  de robotiques  en Amérique du Nord. L’industrie agrolimentaire  et des biens de consommation a fait progresser les commandes de robots de 32% en 2016. Parmi les autres fonctions, les robots de ces industries sont utilisés pour améliorer la sécurité alimentaire, en effectuant des tâches d’emballage primaire répétitives telles que la cueillette, le chargement des bacs et la manipulation des bouteilles, et l’assistance aux tâches d’emballage secondaires telles que l’emballage, le groupage, l’ensachage et la palettisation.

Ces tendances et applications ont été soulignées lors de plusieurs sessions des conférences lors de l’événement ADM (Advanced Design & Manufacturing) de Cleveland de l’UBM qui a eu lieu fin mars, où les présentateurs et les membres du panel avaient beaucoup à dire sur la robotique et la sécurité spécifique aux robots collaboratifs (cobots).

Voici donc 8 constatations à partir d’une table ronde d’experts de quatre membres modérée par Rob Spiegel, rédacteur en chef de Design News d’UBM.

1- Repenser les dispositions de l’usine « Les lignes de production étaient traditionnellement des lignes droites avec des convoyeurs, mais la technologie robot permet plus de flexibilité pour les clients désirant diviser les lignes ou même éliminer des convoyeurs entre machines ».

– Mark Noschang, ingénieur en chef robotique,  Omron Automation and Safety

2- Stations de travail collaboratives. « Plutôt que seulement les « cobots « , considérez des postes de travail collaboratifs qui complètent les forces des travailleurs avec la répétabilité des machines pour optimiser le flux de travail. »

– George Schuster, expert en sécurité fonctionnelle certifié TÜV (FSExp), Certified Functional Safety Engineer (CFSE), Rockwell Automation

3- On inverse la chaîne? « Plutôt que de gérer de haut en bas de la chaîne de gestion, il y a une participation des travailleurs de la production qui voient que la robotique peut les supprimer de tâches fatigantes, ennuyeuses et parfois dangereuses et une opportunité pour un travail plus significatif ».

– Keith Voz, responsable produit pour logiciel, Yaskawa Motoman

4- Santé et aliments. « Les robots sont maintenant utilisés dans les marchés de la santé pour la thérapie physique, ainsi que dans la préparation et la livraison des aliments ».

– Daniel Moore, support technique et commercial, Universal Robots

5- Sécurité du travail. «Dans nos 20 ans d’installations de robots, personne n’a été mis à pied par un robot. En fait, nous sommes de plus en plus acceptés par les opérateurs.  »

– Noschang

6- Mobilité en explosion. « Nous voyons une explosion dans les robots mobiles qui sont montés sur une plate-forme AGV (véhicules guidés automatisés) ».

– Schuster

7- Le mouvement de la jeunesse. « Les cellules robotiques vont dans les écoles secondaires dans le cadre de leurs programmes STEM ».

– Voz

8- Machines collaboratives. « Les machines collaboratives déploient maintenant des technologies de sécurité intégrées aux moteurs et aux disques. »

– Schuster

Un segment animé a suivi la question ouverte de Spiegel au panel et concernant les défis de sécurité liés à un fonctionnement sans cage.

Quelques réponses:

Les installations ne sont pas toujours sans cage. Il peut y avoir une opération difficile (clôture) ou douce (scanner);

Le système doit être sécurisé. Les entreprises peuvent effectuer des évaluations de sécurité guidées par des normes de force et de vitesse incluant ISO 10218 [considérations de sécurité pour les robots industriels] et ISO / TS 15066 qui traitent directement des opérations de cobot;

Aller au-delà de la réglementation: recherchez partout les idées de sécurité de cobot, les conseils et les meilleures pratiques.

Ceux qui s’intéressent à la robotique et à l’automatisation peuvent voir ces progrès en personne lors de la prochaine Exposition avancée de conception et de fabrication (ADM), à Toronto, au Canada, où cinq événements – Automation Technology Expo (ATX), PACKEX, PLAST-EX, Design & Fabrication et Powder & Bulk Solids (PBS) – peuvent être trouvés sous un même toit du 16 au 18 mai 2017. Pour plus d’informations, visitez http://admtoronto.com.